• Association d'intérêt général sans but lucratif
  • 07 69 34 58 56
  • -

“Le Manifeste pour l’accueil des migrants”

“Le Manifeste pour l’accueil des migrants”

Notre amie Aline Denhez a assisté à la soirée débat autour du “Manifeste pour l’accueil des migrants”. Voici le résumé qu’elle nous propose de cette soirée

“Afin d’accroître la prise de conscience par l’opinion publique et – sait-on jamais les politiques -, Mediapart, Politis et Débats et 150 personnalités ont lancé ce Manifeste qui a déjà reçu  plus de 55 000 signatures à ce jour (26 octobre 2018), dont celle de RTA naturellement … en attendant encore plus, la vôtre si vous le souhaitez ! (Lien ci-dessous).

Ces 3 médias ont organisé le jeudi 25 octobre une soirée-débats autour de ce Manifeste au “104», établissement culturel de la ville de Paris.

Succès énorme (amphi de 400 personnes) dépassant les ambitions des organisateurs quelque peu gênés de devoir refuser du monde …Un Manifeste auquel se rallie RTA pour :

– soutenir plus que jamais les associations au rôle indispensable ;

– refuser que migrants et réfugiés et autres demandeurs d’asile soient les nouveaux-bouc-émissaires de tous nos maux. La responsabilité du chômage et de la crise économique est bien plus dans notre système libéral et capitaliste de libre concurrence que dans ces hommes qui n’ont d’autres solutions que de fuir leur pays pour survivre ;

– refuser le paradoxe libéral dans lequel marchandises et capitaux circulent bien plus librement que les Hommes ;

– refuser toute concession à l’extrême droite qui se développe dangereusement partout dans le monde (Brésil, Italie et même en Allemagne au lourd passé historique …), discours menant à la haine et à la xénophobie, sûrement pas à la paix ni à la liberté fondamentale d’aller et venir.

–  rappeler qu’il est illusoire de penser qu’il est possible de fermer nos frontières et refouler les migrants. Les migrations humaines sont constitutives de l’Humanité et ont toujours existé, l’homme étant nomade. Fermer nos frontières est d’autant plus illusoire que les migrations risquent de s’accroître avec le temps, notamment climatiques, et pourront nous concerner aussi en Europe ;

– dénoncer les violences contre les migrants, en France comme ailleurs ;

– dénoncer la violation du droit par les États eux-mêmes : entrave à l’exercice du droit d’asile, refoulement illégal de mineurs, refus actuel des États européens d’immatriculer l’Aquarius (en violation du droit maritime) qui est donc condamné à rester bloquer à Marseille, en France pourtant.

Durant cette soirée pour promouvoir et développer tous ces objectifs, personnalités de la société civile (Costa Gavras, Audrey Pulvar, Edwy Plenel, Evelyne Sire-Marin, Françoise Lavisse…) et associations (Ligue des droits de l’homme, Solidarité Migrants Wilson, SOS Méditerranée, Cimade etc…) se sont relayées pour analyses et témoignages souvent très durs, mais juste le reflet de la réalité endurée par les migrants.

Le tout animé et coordonné brillamment par une historienne, Mathilde Larrère, qui en a profité pour replacer le sujet des migrations dans l’histoire, les 2 étant inséparables. Les Européens n’oublierait-ils pas qu’au XIXe siècle et jusque 1945, ce sont eux qui ont massivement migré vers les EU et l’Amérique du Sud pour fuir la misère ou échapper à la répression (les Juifs notamment)?

De même, Polonais et Italiens ont participé à la reconstruction de la France après les deux Guerres mondiales sans gêner personne…Sans compter des intermèdes culturels (danse, chansons) et des extraits de film-documentaire “Libre” pour soutenir plus que jamais Cédric Herrou qui vient de subir sa 10ème garde à vue en 3 ans….

Progressivement, de plus en plus de Français sont sensibles à la question des migrants, mais les besoins d’aides sont de plus en plus énormes. En développant leur soutien aux associations et à ce type de manifestation et Manifeste, nous pouvons convaincre nos concitoyens et faire pression sur  les pouvoirs publics . ”

 

https://blogs.mediapart.fr/la-redaction-de-mediapart/blog/260918/manifeste-pour-l-accueil-des-migrants